Création de Meuble en carton

La fabrication d’un meuble en carton

Le meuble en carton n’est pas nouveau. Vous trouverez sur internet de nombreuses ressources vous présentant la fabrication d’un meuble en carton, mais cet article à pour but de vous présenter rapidement les étapes de création et répondre à de nombreuses question récurrentes.

Pourquoi réaliser des meubles à base de carton ?

C’est une bonne question. Le carton est une ressource fabuleuse, gratuite avec le carton de récupération, le produit de base ne vous coûtera rien et vous permettra énormément de fantaisie. Le carton peut être résistant, souple et la découpe du carton est chose facile avec très peu d’outillage, contrairement au travail du bois.

Carton versus bois

Le bois est une ressource destiné à une seule chose. Vous devez acheter des planches, les retravailler, découper, poncer, percer, visser, …etc … Mais surtout la seule vie de votre bois et en amont de l’arbre sera de créer une planche destiner à créer un objet. Sans parler des chutes, sciure qui peuvent être réutilisées, mais qui ne le sont pas la plupart du temps.

L’outillage utilisé pour le travail du bois est lui aussi très coûteux et pas à la portée de tout le monde. Sans compter les vis, clous, ou colle à utiliser, la fabrication d’un meuble en bois relève déjà d’un équipement particulier et onéreux.

Bien que la conception d’un meuble, le dessin d’une part, puis la réalisation d’un meuble qu’il soit en bois ou en carton est très proche, ce que j’aime dans la fabrication d’un meuble en carton, c’es que vous partez d’un déchet dont tout le monde jette et tout le monde le destine à la poubelle. C’est le premier travail de récupération qui m’importe. La valorisation d’un déchet. Lors de mes différents voyages en Afrique, j’ai pu observer avec quelle ingéniosité les populations ré-utilise à peu près tout ! Cela m’a fasciné !

La matière première est donc gratuite, l’outillage utilisé pour la fabrication d’un meuble en carton est lui aussi bien plus abordable à tous. Nous listerons ci-dessous les divers outil à utiliser, mais le travail de cartonniste relève plus de l’imagination et de l’adaptation à façonner et réfléchir à la résistance et aux forces appliqué au carton. D’où la question suivante…

Ebéniste et cartonniste même travail

Je n’oppose pas le travail d’ébéniste à celui de cartonniste car il est très proche. J’ai fais mes choix pour des raisons écologiques et car je suis passionné par le travail du carton, mais il m’est arrivé de fabriquer des objets en bois et j’aime beaucoup ce matériel. Le travail est identique et très similaire, un travail de passion, de patience et d’artiste. Il faut imaginer, dessiner sa pièce et réfléchir à sa réalisation. Il faut connaitre son matériel de base, réfléchir aux contraintes de résistance et adapter son travail à une commande ou à ce que l’on veut au final.

Un meuble en carton est-il solide ?

Cette question est La question que l’on me pose le plus… Est-ce que c’est solide ? Et même avant que je réponde à la question, le geste qui accompagne cette interrogation est un réflexe normal qui est d’appuyer de toutes ces forces sur mes créations…

Pour répondre à cette question, il y a plusieurs chose.

Que faites-vous de l’utilisation de votre meuble ? 

A quelle utilisation se destine votre meuble. Si c’est une commode, une table haute ou basse ou une étagère, ou encore un fauteuil, la réflexion de l’utilisation est très importante. C’est mon travail.
Si le meuble est destiné à recevoir du linge ou des livres, la conception ne sera pas tout à fait la même. La réflexion des contraintes exercées sur le matériau  seront alors décisives pour sa conception.

Résistance du carton de 100kg au cm²

Si vous faites des recherches sur internet, vous trouverez ce chiffre de résistance de 100 kilogrammes au centimètre carré. Qu’est-ce que cela signifie ? Que vous pouvez exercer une pression de 100kg sur une surface d’un cm². Il est vrai que ce chiffre n’évoque pas grand chose, mais c’est donné à titre indicatif pour montrer à quel point le carton offre une résistance exceptionnelle !

Sur la tranche et de part sa conception alvéolaire, le carton est en effet un matériel hyper résistant. Lors de la conception d’un meuble, on va se servir de la résistance des tranches de carton et réaliser une série de croisillon ou de contre-collé afin d’augmenter considérablement cette résistance sur des points du meuble qui nécessite de résister à des contraintes particulières. Voici en illustration une vidéo de Valérie Ortega de Mobilia dell’arte vous permettant de comprendre un peu mieux ce phénomène.

Comme vous l’aurez compris, cette question récurrente est importante pour lever tout vos doutes quand à la résistance. J’ai pour ma part de nombreux meubles en carton chez moi avec livres, documents, plusieurs dizaine de kilo et ce depuis des années, mais meuble n’ont jamais bougés.

Vous pourrez trouver aussi de nombreuses vidéo sur internet où vous trouverez des voitures sur des meubles en carton ! Oui vous avez bien lu ! La résistance du carton a été mainte fois prouvée !

La fabrication d’un meuble en carton

Du dessin à la conception

Tout commence par un croquis. Une fois que l’on a une idée, il faut commencer par un dessin ou petit croquis. Déjà pour se rendre compte de la forme mais aussi pour commencer à donner des cotes. Les cotes ou mesures permettent de réfléchir à sa conception et vérifier que cela est cohérent. Le croquis n’a pas besoin d’être complexe, mais il permet de définir quelle partie de carton utiliser, dans quel sens, …

La conception du meuble en carton

Façade du meuble en carton

Tout comme une maison en bois, un meuble en carton vient voir renforcer sa structure ou son ossature par le système de plusieurs façades, au nombre de 3 ou 4 selon la profondeur. Il y a la façade visible, des façades intermédiaires et la dernière appelée fond.

Une structure porteuse en croisillons

Le principe de base pour la fabrication du meuble carton est de créer une structure porteuse en croisillon. On se sert de la tranche du carton (la partie la plus résistante) pour faire toute une ossature qui recevra la charge. Voici donc un exemple en photo.

Ossature meuble en carton
Ossature d’un meuble en carton

Le coffrage du meuble

Puis tout comme un ensemble de contreventement pour une maison en bois, on vient rajouter tout autour un coffrage qui vient rigidifier le tout. C’est ainsi que le meuble carton devient très solide.

Matériel utilisé pour la réalisation de meuble en carton

Pour la réalisation des meubles carton, je n’utilise que très peu de matériel parmi lesquels vous retrouverez :

  • Crayon
  • Cutter ou scie sauteuse (selon la rigidité du carton)
  • Règle plate
  • Equerre
  • Colle chaude (pistolet à colle), colle vinyle (colle à bois) ou colle à tapisserie

Comme vous pouvez le voir, la réalisation d’un meuble en carton ne requiert pas beaucoup de matériel mais beaucoup de patience et d’astuce.

Les finitions de votre meuble en carton

La question de l’entretien d’un meuble en carton est là aussi une question souvent posée. Le carton est tout comme le bois, il n’attire pas plus d’insecte, de poussière ou d’éléments indésirables dans notre intérieur. Selon la finition de votre meuble, il sera lavable avec une simple éponge et résistant à l’eau afin de vous permettre le ménage dans votre intérieur.

Carton brut simplement vernis

C’est ma finition préférée, car j’aime beaucoup l’aspect carton brut de mes créations. Une fois le meuble terminé, il est simplement vernis avec une vernis à très faible émission de COV. Tout comme un meuble en bois, vous pourrez le nettoyer avec une éponge légèrement humide, puis le sécher à l’aide d’un chiffon. La plupart des angles sont au préalablement finis avec du craft gommé afin de résister au chocs éventuels.

Meuble enduit et peint

Le meuble en carton peut être enduit. Il faut un enduit spécial à base de blanc de Meudon, colle vinyle et huile de lin afin de donner une finition parfaite et une excellente résistance au chocs et à l’humidité. Il peut ensuite être peint dans les couleurs de votre choix ou recouvert de divers papiers de décoration.